Stabilisateur de gravier : Pourquoi et comment l’installer ?

Un stabilisateur de gravier est une structure alvéolaire (en nid d’abeille) qui sert à maintenir une couche de gravier sur une surface donnée. Ce système permet que le gravier ne s’enfonce pas dans la terre et préserve l’aspect esthétique d’une terrasse, d’une entrée ou d’un accès pour le garage.

De plus, le stabilisateur associé avec un géotextile en sous-face évite la formation de flaques d’eau et le soulèvement de la poussière. Une fois les plaques stabilisatrices recouvertes d’une couche de gravier, elles peuvent aisément supporter de lourdes charges comme le passage d’un véhicule.

Pourquoi mettre des plaques stabilisatrices ?

Les solutions pour stabiliser le terrain sont nombreuses mais peuvent parfois être assez onéreuse. On imagine par exemple la mise en place d’un enrobé en goudron qui demandera un coût élevé et qui risque de dénaturer le terrain adjacent à l’habitation.

Une alternative à la création d’un enrobé en goudron qui est très coûteux et peu écologique reste le gravier qui est une alternative écologique et esthétique à un autre revêtement de sol. Pour stabiliser le gravier et l’empêcher de s’étaler ou de s’enfoncer dans la terre il faut utiliser un stabilisateur qui permet de bloquer la couche de gravier.

Le gravier permettra à l’eau de s’infiltrer dans le sol et évitera les effets de ruissellement sur le terrain.

Ainsi l’entrée du garage, la terrasse ou l’allée resteront intacts tout au long de l’année et conserverons un aspect esthétique très appréciable.

Où trouver des dalles alvéolées stabilisatrices ?

Vous pouvez trouver facilement un stabilisateur de gravier auprès des grandes surfaces comme Leroy Merlin, Bricot Dépot ou encore Point P. Toutefois nous vous conseillons de vous rendre dans une enseigne spécialisée afin d’acheter un stabilisateur adapté à votre projet.

Comment installer un stabilisateur de gravier ?

Etape 1 : Préparer le sol pour la pose des plaques stabilisatrices

Dans le cas d’une surface en terre, il convient de préparer le support afin de pouvoir a posteriori y déposer les dalles stabilisatrices. Le but de l’opération est d’aplanir le sol et d’assurer sa planéité. Pour ce faire on commence à creuser le sol d’au moins 7 cm par rapport au niveau fini du gravier (réservation)

Une fois cette opération effectuée, il convient de tasser le sol à l’aide d’une plaque vibrante afin de le compacter. Ensuite vient l’opération de réagréage qui consiste à déposer du sable sur la terre. A l’aide d’un balai étaler le sable afin de bien aplanir la surface.

Etape 2 : Pose du géotextile et des dalles alvéolées Nidagravel

Avant de poser les plaques de Nidagravel, il est nécessaire de poser un géotextile afin d’éviter la pousse de mauvaises herbes sur le terrain. Pour le choix du géotextile pour une allée piétonne optez pour des plaques de 100g / m2. Pour le coloris, prenez des plaques les plus similaires à la couleur de votre couche de gravier.

Une fois le géotextile posé sur la surface à traiter poser les plaques du stabilisateur de gravier. Pour la découpe des plaques, vous pouvez les découpez facilement à la disqueuse. N’hésitez pas à réutiliser les chutes pour faire la périphérie.

Etape 3 : Pose du gravier sur les dalles stabilisatrices

Après avoir recouvert toute la surface vous pouvez remplir les dalles stabilisatrices d’une couche de gravier. Vous pouvez le trouver chez un revendeur de matériaux ou encore dans une carrière si vous en connaissez une à proximité. Pour le choix du gravier opté our un gravier concassé et comprit entre 6 et 16 mm issu d’une roche dure.

Il faut ensuite déposer le gravier au dessus du stabilisateur de gravier et que ce dernier dépasse de 2 cm des plaques stabilisatrices. Une fois cette opération effectuée passez la plaque vibrante sur le gravier afin de bien le compacter. Il ne vous reste maintenant qu’a passer le râteau afin que le gravier soit bien homogène sur toute la surface. Voilà votre gravier est installé sur le stabilisateur finit les flaques d’eau et la poussière …